Urbanisme durable

Définir et concevoir un urbanisme durable entre cadres et libertés d’action...

Urbanisme durable

  • Notre approche du développement durable se nourrit d'une culture de l'écologie urbaine et sociale, tant sur le champ de l'économie et des techniques urbaines que sur celui des rapports sociaux et des relations entre l'homme et son environnement. En matière d'urbanisme, nous distinguons deux niveaux de réflexion, chacun associé à des méthodes et des outils d'action appropriés.

Ville et urbanisme durables


  • Les principes du développement durable tels qu’ils sont aujourd’hui profondément intégrés, refondent les approches de l'urbanisation et du renouvellement urbain : les approches environnementales et leurs modalités d’évaluation innervent la programmation territoriale (AEU, objectifs et outils d’évaluation construits par les collectivités dans le cadre d'agenda 21 et Plan Climat Énergie) ; les projets d’éco-quartier et les démarches de quartier durable investissent la programmation pré-opérationnelle, alors même que les contenus de ces appellations ne sont pas stabilisées ; enfin l’émergence d’une éco-citoyenneté enrichit le débat local et la co-production de l’espace public entre ceux qui le conçoivent, le gèrent et le pratiquent, renvoyant aux démarches volontaires de concertation et de participation à des petites échelles de projet.
  • Si la qualité environnementale du bâti implique des ingénieries rigoureuses pour la mise en oeuvre de solutions techniques, les innovations en matière d'urbanisme durable portent en premier lieu sur des questionnements d'ordre social et économique, en prise avec les usages et les pratiques de la population. Le terme d'urbanisation doit être entendu comme un processus de généralisation des modes de vie urbains. Les notions de mobilité, densité ou mixité, souvent associés à des chiffres et des statistiques, peuvent être comprises et analysées en termes de modes de vie et de relations sociales. Une démarche d'urbanisme durable pose ainsi la question de la qualité urbaine et de l'évolution des modes de vie en amont de la technique et des performances.

Qualité environnementale des aménagements urbains


  • Dans le processus de production de la ville, la qualité environnementale des aménagements urbains se construit au stade des études urbaines et paysagères pré-opérationnelles, sur la base de diagnostics fins concourant à la connaissance d'un état initial. Elle recouvre des dispositifs techniques et de gestion, étant entendu que l'évaluation des modalités de gestion future (acteurs engagés et coûts associés) permet d'optimiser les investissements initiaux et d'appliquer en conséquence les solutions techniques. Elle participe d'une gestion attentionnée des milieux et de l'environnement : préservation et enrichissement des milieux naturels, cycle de l'eau, biodiversité, gestion des nuisances, limitation, tri et recyclage des déchets.
  • La qualité environnementale des aménagements urbains forme ainsi une composante à part entière de la programmation urbaine, impliquant un même processus de définition par étape : réalisation d'un diagnostic, validation d'objectifs, scénarios de traitement et de gestion, définition des actions à mettre en oeuvre par les acteurs techniques et opérationnels  de l'aménagement : maître d'ouvrage, aménageur, concepteurs urbains, opérateurs et architectes.